TRAFIC INTERNATIONAL D’IPHONE: 21 ARRESTATIONS AU MAROC

TRAFIC INTERNATIONAL D’IPHONE: 21 ARRESTATIONS AU MAROC

Vingt-et-un individus ont été arrêtés à la suite du démantèlement, par les services de sécurité, d’un large réseau international de trafic de téléphones portables, d’ordinateurs, de tablettes, d’ardoises numériques et d’autres accessoires électroniques. Les mis en cause, des Marocains et un ressortissant irakien, ont été écroués et mis à la disposition de l’enquête ouverte sous la supervision du parquet général compétent, rapporte le quotidien Assabah dans son édition du jeudi 4 mars.

Après la neutralisation de ce réseau de trafic international, il a été procédé à la saisie de 2.496 téléphones portables, 51 montres à main, sept ordinateurs portables, douze ardoises électroniques, dix-huit porte-clés ardoises et d’autres accessoires, ainsi que quatre voitures. De même, une somme de 931.870 dirhams a été saisie chez les personnes interpellées. Cette enquête, précisent les sources du quotidien, a démarré le 8 février dernier suite à la saisie, au port de Tanger Med, d’une importante quantité de téléphones de dernière génération, d’une valeur de six millions de dirhams.

Ces téléphones ont été illégalement introduits au Maroc via la péninsule ibérique. Ces téléphones portables étaient destinés à la vente, notamment au marché aux puces de Derb Ghallef, après falsification des numéros de série et l’emballage des appareils. L’enquête, ajoutent les sources du quotidien, se poursuit toujours, d’autant que des informations font état de l’implication de conducteurs du transport international de marchandises. Les investigations ont révélé également que les appareils illégalement introduits au Maroc étaient ensuite emballés et mis en vente sur le marché. Ce réseau de trafic international, indique Assabah, a été neutralisé par les services de sécurité sur la base d’informations précises fournies par la direction générale de surveillance du territoire (DST).